Le top 3 des tendances digitales de 2021

265 0

A l’issue de plusieurs recherches, sondages et enquêtes, la plateforme communautaire Hootsuite a publié son rapport sur les tendances mondiales en matière de médias sociaux. Verdict : la situation particulière de 2020 a chamboulé les pratiques en marketing digital. Voici les principales tendances de cette année pour construire une stratégie « social media » en bonne et due forme.

Une stratégie focalisée sur les retours sur investissement

La pandémie mondiale due au Covid-19 a touché de plein fouet toute activité commerciale confondue. C’est pourquoi, en 2021, un besoin urgent en retour sur investissement se profile. Selon l’étude d’Hootsuite, les principaux objectifs des entreprises seraient :

  • L’optimisation de l’acquisition de nouveaux clients, en passant par les réseaux sociaux (73% des sondés contre 46% l’année précédente) ;
  • Amélioration de la notoriété de la marque (64%) ;
  • Augmentation des conversions, aussi bien dans les achats, les leads ou les demandes d’informations sur les services et produits.

Loin derrière, avec seulement 23% et 15% des répondants, viennent l’optimisation de l’expérience client et une meilleure connaissance des insights. Les entreprises semblent se désintéresser de ces deux points, qui ont pourtant été les plus impactés par la crise sanitaire.

C’est ainsi que la tendance sur Internet ne se limite plus à l’expérience transactionnelle seule, mais à l’adoption d’une toute nouvelle stratégie afin de réinventer l’expérience client en ligne.

Ce qu’il faut faire :

  • Passer par des annonces publicitaires et des campagnes multicanales, afin de bénéficier d’un ROI sur le court terme. Cette solution est fournie par une étude d’Analytics Partners, qui indique qu’à chaque canal supplémentaire, il est possible d’observer jusqu’à 35% de gain en ROI.
  • Faire preuve de créativité dans la création d’expérience digitale, ce qui permet de fidéliser les clients et satisfaire leurs exigences d’achats. La présentation peut par exemple se passer sur Pinterest ou Instagram, pour fournir un aspect plus ludique. Pour optimiser le côté social, l’on peut aussi faire appel à des influenceurs, proposer du contenu informatif via des sessions de questions/réponses avec le public…

Les entreprises plus que jamais à l’écoute de leurs clients

Si la crise sanitaire a pu apporter une leçon aux entreprises, c’est bien celui de prendre le temps d’écouter et comprendre les attentes de leurs clients. En effet, seules celles qui ont adopté cette technique s’en sont sorties indemnes et ont pu se démarquer de la concurrence.

Pour l’illustration, les internautes étaient plus attirés par les discours aux tons légers et drôles durant la crise.

Pour réussir à tenir le cap en 2021, cette solution est toujours d’actualité. L’enjeu est de savoir écouter son audience pour trouver la manière la plus originale de communiquer.

Ce qu’il faut faire :

  • Ne plus se fier uniquement aux KPIs usuels comme le nombre de likes, de commentaires ou de partages. Il faut savoir que les internautes qui osent s’exprimer sur les réseaux sociaux sont minoritaires. Il est alors indispensable de savoir créer de l’engagement et de la participation à chaque campagne, ou du moins trouver un moyen efficace pour augmenter la portée et la réaction de la communauté.
  • Trouver une alternative pour compléter le social listening. Bien que cet outil est l’idéal pour identifier rapidement des tendances sur les réseaux sociaux, il s’avère inefficace pour ce qui est de l’analyse des conversations non publiques (message privé et story).
  • User des contenus créés par les internautes pour favoriser la confiance déjà instaurée. En effet, ils ont tendance à croire le discours des consommateurs, plutôt que les « publicités » de la marque. En outre, cette solution est une occasion pour l’enseigne de limiter son budget en création de contenus.

A la rencontre des nouvelles générations connectées

Les précédents confinements ont poussé les internautes entre 55 et 64 ans à adhérer progressivement aux outils digitaux. Selon Houtsuite, on commence à observer une hausse exponentielle d’achats en ligne par ces derniers.

Force est de remarquer que cette catégorie de consommateurs a longtemps été ciblée uniquement par les publicités télévisées. Désormais, il faudra revoir la stratégie, et les inclure parmi les clients potentiels, notamment sur les réseaux sociaux comme Facebook. Le plus ? Ces cibles disposent d’un pouvoir d’achat, ce qui est l’idéal pour le développement de l’entreprise.

Ce qu’il faut faire :

  • Afin d’atteindre la génération 55-64 ans, le critère de l’âge ne sera pas le seul à considérer. Mieux vaut se focaliser sur les centres d’intérêt, les loisirs, les passions… Cela permettra de diffuser un message qui a du sens !
  • Surtout éviter les clichés sur cette tranche d’âge. Une association américaine des personnes retraitées déplore le peu d’images représentant des seniors en train d’utiliser la technologie.

Laisser un commentaire