Zoom sur le  Système de Management Intégré ou SMI ?

92 0

L’édition 2017 du Baromètre Qualité nous montre l’intérêt croissant pour la mise en place d’un système de management intégré (SMI) pour les organisations, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité.

Les entreprises sont confrontées à deux défis majeurs. D’une part, ils tolèrent moins les risques associés aux activités de l’entreprise, tels que les problèmes de qualité ou de sécurité, car cela peut avoir un impact négatif sur leurs clients et leurs investisseurs. D’autre part, les entreprises souhaitent développer rapidement leur capital créatif, leur agilité et leur performance stratégique pour acquérir de nouveaux avantages compétitifs.

SMI s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue qui permet de relever ces défis.

Définition du Management SMI ou QSE

Le système de management intégré fait référence à l’intégration du système QSE. Il regroupe les managements de la qualité, de l’environnement et de la santé et sécurité au travail, basés respectivement sur les normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001, et peut également intégrer d’autres systèmes de management tels que l’énergie (ISO 50001) et l’anti-corruption (ISO 37001). Ces normes ISO garantissent la validité de l’IMS et doivent être soigneusement étudiées.

Certaines organisations incluent des concepts d’éthique et de durabilité. Dans sa version la plus mature, il comprend également la direction des finances ou des ressources humaines.

Le système de gestion intègre les modes de fonctionnement communs de chacune des catégories qui le composent, sans toucher à leur spécificité. SMI n’a pas actuellement ses propres normes, c’est pourquoi il est nécessaire de s’appuyer sur diverses normes de qualité, de sécurité et d’environnement (et éventuellement de durabilité et d’éthique sociale).

Un Système de Management Intégré s’inscrit dans la Démarche Qualité, dont la mission est d’améliorer en permanence la performance globale de l’entreprise.

Cause de la mise en place d’un système de management de la qualité ?

La mise en place d’un système de gestion intégré peut être bénéfique pour une entreprise pour un certain nombre de raisons. Voici une liste non complet des bienfaits du SMI :

– Analyser et réduire les risques d’incohérence dans la gestion de l’entreprise

-Optimiser les ressources par la mutualisation

-Vision globale, cohérence dans la prise de décision et l’action

-Augmenter la productivité en fédérant les activités du système de gestion unifié

– Indicateur piloté

-Gestion des actions correctives et préventives

En bref, cette approche vise à centraliser et à améliorer la gestion de tous les systèmes de gestion de l’entreprise. En adoptant cette approche, l’organisation fonctionnera plus efficacement et à moindre coût.

Quelles sont les difficultés de création d’un SMI ?

Le déploiement d’un système de management intégré peut s’avérer extrêmement long et difficile. Plusieurs facteurs influent sur la lenteur de sa mise en œuvre. La lourdeur et la complexité de la centralisation des processus ralentissent principalement le processus. Nous pouvons également observer d’autres problèmes tels que le manque d’expertise, la charge de travail, la capacité à travailler en équipe et la gestion des processus.

La durée de mise en œuvre d’un système de gestion intégré varie selon les variantes. Par exemple, cela dépend si l’objectif a été atteint (accrédité). Y a-t-il suffisamment de ressources disponibles ? Le budget alloué au SMI est-il suffisant ? Tous ces éléments conditionnent la qualité et le temps de déploiement de cette démarche qualité.

Comment mettre en place la méthode QSE ?

Avant de mettre en œuvre un SGI, tous les employés doivent être informés et préparés afin qu’ils comprennent le processus et participent.

Étape 1 :  Audit initial QSE de l’entreprise. Ce diagnostic est simplement une évaluation de l’état actuel de l’entreprise, de la qualité des processus, des forces et des faiblesses et de l’évaluation des risques.

Étape 2 :  Former une équipe de pilotage de projet. La direction doit faire un effort concerté pour choisir qui seront les pilotes de cette approche. De plus, les ressources allouées doivent être discutées et prédéfinies.

Étape 3 : Planification du projet. Quelles actions seront entreprises ? Quelles sont les ressources nécessaires ? (Formation et sensibilisation du personnel)

 Étape 4 : Définissez l’action. Quelle est la responsabilité de chacun ? A ce stade du déploiement, la mise en place d’un système de documentation est indispensable.

 Étape 5 : Vérifiez et corrigez. Comment se passe le projet ? Mise en place d’ un système de surveillance qui permet de suivre le traitement de plus près.

Appelez un professionnel pour vous guider !

Comme mentionné ci-dessus, le manque d’expertise d’une entreprise peut ralentir la mise en œuvre du SMI. Il s’agit en effet d’un exercice complexe, et l’aide extérieure d’experts en la matière vous sera d’une grande utilité. En plus d’un nouveau look, une équipe professionnelle peut vous apporter toute l’expertise dont vous avez besoin pour ce type de projet. L’ Application Système de Management Intégré accompagne votre mise en place d’un système de management intégré en ciblant efficacement les risques et opportunités de votre entreprise !

SMI est une approche stratégique de la qualité que chaque entreprise devrait considérer. En centralisant ces systèmes, les failles de divers systèmes de gestion peuvent être trouvées et les aléas de leurs environnements résolus. La réalisation de ce projet rendra toutes vos activités efficaces, ce qui se traduira par la satisfaction de la clientèle.

Laisser un commentaire